Lundi 5 décembre 2011, au Conseil de l'Europe à Strasbourg

Violence et droits de l'enfant en Europe


Tribune
  
En France, les droits de l’enfant semblent être de plus en plus remis en cause. L’affaire dite d’Outreau n’a fait qu’accélérer le processus. Sans vouloir remettre en cause le verdict, pourquoi un tel silence - notamment de la part des medias - sur le calvaire portant reconnu par la Justice des 12 enfants victimes de viol ?

Que signifie cet oubli ?

Qu’en est-il en Europe ?
De gauche à droite :
Marie-Christine Gryson-Dejehansart psychologue, expert judiciaire
Me Laurent Hincker Avocat aux barreaux de Paris et Strasbourg
M. Patrick Poirret Procureur de la République de Strasbourg                                                       
 Conseil Européen    unesco-regain   logos

Pour tenter de répondre à cette question, cette table ronde réunit des juristes, des associations, des travailleurs sociaux, des médecins, des psychologues, et un journaliste d’investigation.

Cette réflexion fait suite à la table ronde organisée le 24 février 2011 à l’Institut de Criminologie de Paris : « La parole de l’enfant après la mystification d’Outreau » dont les actes seront bientôt disponibles.

Elle se poursuivra par une réflexion sur l’état des lieux des droits de l’enfant dans le Monde, à l’UNESCO courant 2012, dans le cadre des travaux de la Chaire Unitwin :

« Aborder la violence : un défi transdisciplinaire ».