OUTREAU : NICOLAS SARKOZY PRÊT À RECEVOIR CHÉRIF DELAY
- extrait-

La semaine dans le Boulonnais

Jeudi 17.03.2011


Chérif Delay souhaite que soit davantage reconnu le statut de victimes des 12 enfants d’Outreau
Dans un courrier daté du 11 mars 2011, Guillaume Lambert, chef de cabinet du président de la République, répond favorablement à la demande d’entretien avec Nicolas Sarkozy émise par Chérif Delay, le fils de Myriam Badaoui, l’un des enfants victimes de l’affaire d’Outreau.
« Monsieur Nicolas Sarkozy, qui connaît les moments douloureux que vous avez vécus, m’a confié le soin de vous remercier de votre démarche à laquelle il a été très attentif », écrit le chef de cabinet de l’Elysée, sans préciser de date à laquelle cet entretien pourrait avoir lieu. « Il (Nicolas Sarkozy) a pris bonne note de votre demande de pouvoir être un jour être invité à l’Elysée en compagnie d’autres enfants victimes de l’affaire d’Outreau ».
Après un long « programme de reconstruction » menée notamment en Afrique, Chérif Delay, aujourd’hui majeur, souhaite que soit davantage reconnu le statut de victimes des 12 enfants d’Outreau.